Rien ne va plus à Europe 1

Laurent Guimier était très sûr de lui en prenant la tête d’Europe 1 en juillet 2018. Il a tout changé, viré 9 animateurs. Son but : refaire du divertissement. Il était alors très critique envers le précédent patron, Frédéric Schlesinger, transfuge de Radio France, et qui n’a même pas eu neuf mois pour tenter de redresser la station.

 

Mais lui non plus n’a pas réussi, l’audience est à 5,9, une véritable catastrophe. Et Arnaud Lagardère, le proprio lui avait assuré qu’il avait le temps. Que nenni, Lagardère a mis une proche au dessus de lui, sa très fidèle Constance Benqué, une femme dynamique et compétente. Résultat, il veut partir Guimier. Mais, Arnaud ne veut pas , il veut le garder comme directeur des programmes. Du coup, laurent Guimier s’est donc fait porté pâle !

 

Le problème de fond n’est peut-être pas qui dirige la station mais de redéfinir le concept de cette radio qui était la radio des cadres. Ce qui aujourd’hui ne veut plus dire grand chose. RTL est une radio populaire, RMC est une radio populiste et France Inter est une radio publiphobe et bobo. Alors quid d’Europe 1.

 

Et dommage pour Nikos Aliagas, qui va devoir rendre l’antenne faute d’audience ! Et aussi car très cher pour une station qui perd de l’argent !

Rubriques

Médias