Radio France est en crise

Ce vendredi 29 novembre, les salariés de Radio France ont manifesté près du ministère de la Culture. Plusieurs antennes radios étaient perturbées dont France Inter, France culture et France Info.

Les salariés de Radio France contestent un plan d’économies qui prévoit le départ volontaire de 299 salariés sur un effectif de près de 4800 personnes.

En effet, Sibyle Veil, présidente-directrice générale de Radio France a envoyé un courrier la semaine dernières aux salariés. Alors que ses audiences sont au sommet, elle déclare que 299 postes seront supprimés et que 76 postes seront à pourvoir. Une décision qui n’enchante pas les employés du groupe radiophonique. Elle spécifie avoir limité « au strict nécessaire » ces départs.

La grève est déclarée

Environ 200 grévistes s’opposent au projet. Réunis en assemblée générale ils ont voté la poursuite de la grève jusqu’à ce lundi. Les auditeurs ont dû se contenter d’une playlist musicale et 44 stations de radios locales de France Bleu ont été remplacées par de la musique selon le Syndicat National des journalistes (SNJ).

Ce plan d’économie pourrait s’avérer pernicieux. Il augmenterait la charge de travail des salariés ainsi que le recours à des statuts précaires et pourrait avoir des conséquences sur la qualité des programmes.

Rubriques

Médias