Pourquoi le PDG a décidé de bannir Trump ?

Ses tweets étaient pratiquement les plus scrutés de la planète. Souvent incroyables, ils faisaient le tour du monde. Mais cela, c’était avant le 6 janvier et la mort de 5 personnes lors de la prise d’assaut du Capitole par ses partisans. Depuis, Donald Trump a eu dans un premier temps son compte Twitter fermé pendant 12 heures. Puis, première mondiale son compte a été définitivement bloqué. Jack Dorsey, le PDG de la société était dans un premier temps contre cette fermeture définitive. Il a ordonné l’arrêt du compte du 45ème Président des États-Unis lorsque ses collaborateurs ont déclaré : « Laisser le Président avoir un compte, c’est comme si IBM travaillait pour les nazis » A priori, c’était le bon argument !

Rubriques

Médias