Netflix attaque la TV gratuite

La célèbre plateforme de vidéos à la demande ne se contente plus de concurrencer la TV payante.

Vers un déclin de la télévision ?

Netflix avait jusque-là marché sur les plate-bandes de la télévision payante et ses séries haut-de-gamme, à la manière des chaînes Canal+ ou HBO par exemple. C'est maintenant au tour des chaînes gratuites de subir la concurrence des plateformes de VOD comme Netflix et Amazon Prime Video.

Les chaînes de télévision en clair s'inquiètent du recul de la durée d'écoute de la TV pendant l'automne (-18 minutes en septembre 2018 par rapport à septembre 2017). Sur 11 mois, le repli atteint les 2.7%, un triste record pour le petit écran. Cela s'explique par plusieurs facteurs, mais le principal coupable reste la VOD, qui ne cesse de grignoter des parts d'audience. En France, ce sont tout de même 3.5 millions de foyers qui sont connectés à Netflix.

La VOD conquiert une nouvelle audience

Les plateformes de VOD cherchent à héberger des programmes de plus en plus fédérateurs et s'attaquent même à ceux qui font le succès de la TV gratuite : documentaires animaliers, concours de talents, programmes familiaux, etc. Netflix va jusqu'à se permettre des programmes destinés aux plus de 50 ans, comme la série Grace et Frankie avec Jane Fonda.

Rubriques

Médias