Netflix accusé de censure

Ce mardi, le Financial Times a révélé que Netflix avait retiré un épisode de l’émission satirique “Patriot Act with Hasan Minhaj” sur demande du régime saoudien.

Une critique vive du régime 

Dans l’épisode en question, l’humoriste et commentateur politique américain Hasan Minhaj critiquait ouvertement le régime saoudien et évoquait le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. A l’origine de la censure, une séquence de l’épisode où Hasan Minhaj dit : “C’est le moment de réévaluer notre relation avec l’Arabie saoudite” avant d’ajouter “Il y a des gens en Arabie Saoudite qui luttent pour de vraies réformes mais MBS n’est pas l’un d’eux”. 

“Une requête légale valide” 

Interrogée par le Financial Times, la plateforme de vidéos en ligne a justifié sa décision par une demande du régime : "Nous appuyons fortement la liberté artistique à travers le monde et avons seulement retiré cet épisode en Arabie saoudite après avoir reçu une requête légale valide et pour nous conformer à la législation locale".

Cette décision de Netflix a été qualifiée de “scandaleuse” par Karen Attiah, éditrice des contributions au Washington Post de Jamal Khashoggi. Pour rappel, en octobre dernier, le meurtre de Khashoggi dans le consulat de son pays avait créé le scandale avec l’implication dans cette affaire du régime et de son prince Mohammed ben Salmane.

Rubriques

Médias