Moins de journalistes au Groupe Figaro

Dans un contexte de recettes publicitaires en baisse, le Groupe Figaro souhaite faire 3 millions d’euros d’économies en provoquant le départ de 30 à 40 journalistes.

Le Groupe Figaro souhaite continuer sa transformation digitale mais ses ressources publicitaires baissent fortement. Il projette donc de supprimer cette année entre 30 et 40 postes dans ses différentes rédactions sur 450 journalistes. Ce plan a été présenté en comité d’entreprise, le lundi 27 mai 2019. Marc Feuillée, directeur général du Groupe Figaro, filiale du Groupe Dassault, a précisé que l’objectif était de faire 3 millions d’euros d’économies, mais que ces départs reposeront sur le volontariat.

Pour cela, deux outils sont mis en place. Le premier est un plan seniors : les salariés suffisamment âgés pour partir à la retraite qui ont eu l’ensemble des trimestres pour une pension complète pourront s’en aller. Le second plan se concentre sur les congés de mobilité, permettant de favoriser, à la fin du congé, le retour du salarié à un emploi stable, grâce à un accompagnement. Pour poursuivre les économies, le service dépendant de TV Magazine, le supplément télé du Figaro, sera supprimé.

Rubriques

Médias