"Midsommar" : le plus effrayant des films d’horreur ?

Le réalisateur Ari Aster y est allé fort dans son nouveau film, Midsommar, en salles mercredi 31 juillet. Il serait au summum du gore et de l’angoisse.

Si vous êtes un adepte des films d’horreur, celui-là devrait pleinement vous satisfaire ! Midsommar serait bien plus angoissant et gore que les sagas les plus populaires. Le réalisateur de Hérédité raconte l’histoire d’étudiants qui partent à la découverte d’une secte païenne suédoise. Une étudiante, qui est déjà traumatisée par la mort de ses proches, décide d’accompagner son petit-ami et ses amis de l’université à un festival suédois champêtre…

“J’aime perturber le spectateur”, avouait Ari Aster quand son film Hérédité sortait en salles. Et ce nouveau film s’annonce pour le moins perturbant ! Avec son héroïne déséquilibrée, l’histoire tourne au massacre, mais en s’émancipant des codes classiques de film d’horreur. En effet, tout se passe en plein jour, en pleine lumière. Un journaliste et cinéphile, Gauthier Jurgensen, a donné son avis sur Twitter : “Pas de lampe qui s’éteint toute seule quand il faut que ça fasse peur, pas de scène de nuit, pas de jump-scare débile, pas de “ah ouf, en fait c’était le chat”... Midsommar fait tout le contraire du cinéma d’horreur cheap type Conjuring ou films Blumhouse. Résultat : c’est mieux”.

Rubriques

Médias