Médias : Des taxes supprimées

Les radios et chaînes de télévision ont eu la bonne surprise de voir trois des taxes qui leur étaient imposées récemment supprimées. Cette mesure a été prise dans le but de rétablir un équilibre face aux concurrents tels que Netflix ou encore Amazon qui sont moins confrontés aux impôts. 

Suppression de taxes

Une mesure a récemment été adoptée par le Sénat concernant des taxes imposées aux radios et chaînes de télévision : trois d'entre elles auraient en effet été supprimées. Selon Le Parisien : "la première taxe supprimée prélevait 20,60 euros sur tout spot diffusé à la télévision dont le prix était compris entre 1.520 et 9.150 euros. La deuxième exigeait le paiement de 54.435 euros aux radios ayant un chiffre d'affaires publicitaire de 10 millions d'euros par trimestre. C'est notamment le cas de grandes radios telles que RTL, NRJ ou Europe 1."

Une mesure pour rééquilibrer la concurrence

D'après Capital.fr : "Le fisc ponctionnait également 894.500 euros aux chaînes de télévision ayant des recettes publicitaires de 100 millions d'euros par trimestre telles que TF1 ou M6. " Cette solution aurait ainsi été décidée afin de rééquilibrer la balance face à Amazon ou encore Netflix, qui eux ne sont pas soumis aux impôts. 

Rubriques

Médias