Mediapart accusé d’”instrumentalisation politique” par Benalla

L’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a affirmé que Mediapart faisait preuve d’”instrumentalisation politique” et de “manipulation médiatique”.

Alexandre Benalla a longtemps été la cible des médias à cause notamment de sa mise en examen pour usage abusif de ses passeports diplomatiques. Dans une interview au Nouvel économiste à propos de sa société de conseil et de sécurité, il affirme “qu’il y a eu instrumentalisation politique et manipulation médiatique de la part de Mediapart et d’Edwy Plenel qui sont en quelque sorte les ‘Breitbart et Steve Bannon” [ancien stratège de Donald Trump] d’une certaine gauche française”.

Il ajoute : “Mis à part les manipulations de Mediapart, les médias ont fait leur travail en informant les gens de ce qu’ils ont pu percevoir comme étant étrange, bizarre, bancal, voire borderline et illégal, c’est la liberté de la presse”. Il dénonce des “pseudo-investigations”. Fin janvier, Mediapart avait partagé des extraits sonores d’une conversation datant de juillet 2018 entre Alexandre Benalla et Vincent Crase de La République en marche. À cause de ces révélations, ils avaient été placés en détention provisoire, puis relâchés une semaine plus tard en appel.

Rubriques

Médias