Les propos de Julie Graziani

Julie Graziani, une chroniqueuse et éditorialiste du magazine L’incorrect, est la nouvelle cible des internautes suite à ses propos ahurissants tenus dans l’émission “24h Pujadas” sur LCI. Selon elle, une femme au Smic ne devrait pas divorcer.

Julie Graziani était présente sur le plateau de LCI pour l’émission 24h Pujadas, ses propos ont provoqué une déferlante de haine sur les réseaux sociaux et ont même fait réagir des personnalités politiques. En effet, Graziani a déclaré sur un ton sec que “Si on est au Smic, faut peut-être pas divorcer !”. Ses propos font suite à la diffusion d’une vidéo où une femme explique au président Macron que seule avec deux enfants et au Smic, elle ne voit pas trop comment s’en sortir. Graziani n’a pas hésité à exprimer son opinion sur le sujet “Je comprends très bien qu’elle ne s’en sorte pas. Mais à un moment donné, je ne connais pas son parcours de vie à cette dame. Qu'est-ce qu'elle a fait pour se retrouver au Smic ? Est-ce qu'elle a bien travaillé à l'école ? Est-ce qu'elle a suivi des études ? Si on est au Smic, faut peut-être pas divorcer dans ces cas-là !".

Également présente sur le plateau à ce moment là, l’eurodéputée Aurore Lalucq a été choquée par les propos et a répondu “Elle a quand même le droit de divorcer”. Mais elle a été rapidement coupée par Graziani qui a enchaîné avec "À un moment donné quand on se rajoute des difficultés sur des difficultés et des boulets sur des boulets, on se retrouve avec des problèmes […] À un moment faut prendre sa vie en main et faut arrêter de se plaindre !". Marlène Schiappa a tweeté : “Bonjour @LCI j’aimerais comprendre : quel est le message quand on blâme une femme de ne gagner que le Smic puis qu’on lui reproche publiquement d’avoir divorcé ? Riche on peut divorcer, pauvre il faut subir ? Sous couvert d’opinion, un violent mépris des mères isolées !". Graziani a fini par s'excuser sur le twitter de L’incorrect.

Rubriques

Médias