Les cinémas referment en Chine

Ce vendredi 27 mars, le bureau national du film chinois a annoncé la fermeture de plus de 500 cinémas qui avaient rouvert leurs portes.

Le représentant d’un cinéma de la ville d’Urumqi en Chine a déclaré : “Nous ne pouvons rester fermés pour toujours”. Aucune raison officielle n’a été avancée concernant la fermeture soudaine de ces cinémas chinois si ce n’est le fait de “continuer la bataille contre le coronavirus”. Même si ces 500 salles ne constituaient que 4,5 % de l’immobilier cinématographique du pays, elles représentaient un espoir de retour à la normale dans le milieu. L’une des hypothèses relayée par certains acteurs du marché chinois, de la fermeture de ces cinémas seraient une seconde vague d’infection du coronavirus.

En janvier, les cinémas chinois avaient déjà fermé leurs portes, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus. Les grands studios chinois avait annulé les sorties des films de la semaine du Nouvel an lunaire, qui représentaient pourtant la période la plus lucrative de l’année.

Rubriques

Médias