Le patron de Twitter piraté

Le fondateur du réseau social Twitter, Jack Dorsey, a été victime d’un piratage de son compte, vendredi dernier. Depuis, les tweets par SMS sont impossibles, le temps que Twitter restaure sa sécurité.

Jack Dorsey a fait l’objet d’une arnaque à la carte SIM. En effet, les hackers ont réussi à transférer son numéro vers un autre téléphone. Ainsi, ils ont pu prendre le contrôle de son compte Twitter. Le système de double authentification consiste à vérifier l’identité de l’utilisateur grâce à un mot de passe et à un code unique reçu par SMS. Des messages insultants ou racistes ont alors été publiés en son nom, et Jack Dorsey a subi quelques moqueries.

C’est pourquoi les twittos ne peuvent plus envoyer de tweets par SMS, en attendant que la sécurité soit rétablie et la faille supprimée. La fonctionnalité n’est bloquée que provisoirement : “Nous la réactiverons bientôt dans les pays qui ont besoin des SMS, pendant que nous revoyons notre stratégie de long terme pour cette option”, explique l’entreprise. “Il ne faut pas plus que quelques minutes de confusion pour commettre un méfait comme celui dont Dorsey a été victime”, précise R. David Edelman, ancien conseiller à la Maison Blanche et dirigeant d’un centre de recherche sur la cybersécurité au MIT.

Rubriques

Médias