Le journaliste qui falsifiait ses articles

Ce mercredi, le magazine allemand Der Spiegel a révélé que l'un de ses journalistes écrivait des articles en se basant sur des faits falsifiés, et ce depuis plusieurs années...

Le magazine allemand Der Spiegel vient de révéler que l'un de ses journalistes falsifiait ses articles depuis des années. Ce reporter avait pourtant été primé plusieurs fois pour son travail. 

Claas Relotius, 33 ans, avait début décembre reçu une énième récompense, le prix du Reporter de l'année pour un article sur de jeunes Syriens qu'il présentait comme étant à l'origine de la guerre civile qui a éclaté dans le pays en 2011.

Ce dimanche, le journaliste a remis sa démission au journal Der Spiegel, média de référence en Allemagne. 

Claas Relotius a finalement admis avoir inventé des citations et des scènes totalement fictives en étant confronté aux déclarations d'un autre journaliste avec qui il a notamment travaillé lors d'un sujet réalisé à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. 

Au total, le journaliste aurait falsifié 14 articles, dont un sujet portant sur le joueur de football américain Colin Kaerpernick, connu pour avoir posé le genou à terre lors de l'hymne américain afin de protester contre les inégalités raciales. Claas Relotius prétendait avoir interviewé ses parents. 

Rubriques

Médias