Le “courrier picard” : Des propos racistes

Ce dimanche 26 janvier, le quotidien régional “courrier picard” a fait son mea culpa et a présenté ses excuses après la publication d’un titre choc qui a fait l’objet d’une controverse.

Le titre de la une du quotidien régional s’intitulait “ Alerte jaune” et d’un éditorial “ le péril jaune ?”. Ces titres faisaient référence au nouveau coronavirus qui a contaminé des milliers de personnes en Chine. Ici les expressions “jaune” et “péril jaune” évoquent historiquement des clichés racistes ciblant la communauté asiatique. Le terme “péril jaune” avait pour objectif au XIXe siècle, de prévenir le danger de voir la population asiatique, gouverner le monde.

L’utilisation de ces termes par le journal a sensiblement heurté les internautes. L’élu de Seine-Saint-Denis, Madjid Messaoudene a défini le journal comme une “leçon de racisme décomplexé”. Un journaliste du quotidien “Libération” du nom de Gurvan Kristanadjaja a déclaré ironiquement “tout va bien” concernant ce titre libéré de ses inhibitions.

Après avoir présenté ses excuses, le journal justifie son comportement et explique : “avoir voulu relativiser justement l’éventuelle panique irrationnelle pouvant se répandre après l’apparition des premiers cas en France”.

Rubriques

Médias