La guerre dure entre Jean-Jacques Bourdin et Apolline de Malherbe

 

Rien ne va plus entre les deux journalistes politiques depuis la parution d’une interview donnée par Jean-Jacques Bourdin au JDD le 7 mars dernier. En juillet dernier, la direction de RMC mettait fin à la matinale de RMC animée par Jean-Jacques Bourdin mais lui proposait de poursuivre son interview politique diffusée en simultané sur RMC info et BFM TV à 8 h 35. L’homme de 71 ans acceptait alors cette proposition, mais il semblerait qu’il n’ait toujours pas digère cette éviction qu’il juge très injuste. Dans le JDD, invité à donner son avis sur Apolline de Malherbe qui anime cette saison, la matinale, Jean-Jacques Bourdin osait :

« Loin de moi l'idée d'accabler celle qui m'a succédé. Ce qui ne serait pas très sportif et ce n'est pas mon genre de dire publiquement ce que je ressens". (…) : "Je remarque simplement que RMC a toujours été une radio populaire, proche de l'auditeur, loin de l'entre-soi parisien. Et je ne souhaite pas qu'elle s'égare. ». Dès le lendemain, La jeune femme répondait. Elle trouvait ces propos « misérables » et » pleins de ressentiments. ». Et de finir : "Les audiences de son interview de 8 h 34 continuent d’ailleurs encore aujourd’hui de chuter sur l’antenne, davantage que ne baisse la tranche 6 heures-8 h 35".( !) Dans le Parisien qui évoquait cette petite « guerre » un salarié de RMC racontait : « Chez nous, c’est devenu ‘Game of Thrones ». On veut bien le croire !

Rubriques

Médias