Hugo Clément accusé de harcèlement

Les deux journalistes Hugo Clément et Martin Weill sont accusés de harcèlement par une ancienne camarade de promotion de l'école de journalisme de Lille. 

Hugo Clément, invité pour sa part sur le plateau de "C à vous", sur France 5 ce jeudi 21 février, a nié en bloc les accusations de harcèlement le visant, lorsqu'il était encore étudiant en école de journalisme. 

Le journaliste ne souhaite ainsi présenter "aucune excuse" à Nassira El Moaddem, ancienne journaliste du Bondy Blog, qui l'accuse de l'avoir harcelée via un canular téléphonique en 2012. 

"Je m'excuse quand j'ai fait une faute, et il n'y a pas de faute (...) Là, c'est un règlement de comptes entre étudiants qui ne s'entendaient pas, qui ne s'entendent toujours pas aujourd'hui, où on essaye de faire passer une blague téléphonique, comme ça arrive très fréquemment dans les écoles et qu'on m'a faite à moi aussi, pour du harcèlement, ce qui est absolument scandaleux", a expliqué Hugo Clément, assurant qu'il s'est excusé à l'époque "pour (ces) idioties d'étudiants", qui n'ont "aucune commune mesure avec du harcèlement".

Jeudi soir sur Twitter, Nassira El Moaddem a réaffirmé qu'il s'agissait bien de harcèlement, tout en ajoutant : "Quant au intimidations de poursuites judiciaires, elles ne me feront pas taire. Je demande un droit de réponse".

En 2017, Nassira El Moaddem qui était dans la même promotion qu'Hugo Clément, en école de journalisme à Lille, avait témoigné sur Twitter sur le harcèlement qu'elle aurait subi de la part de l'apprenti journaliste et de ses camarades masculins. Un harcèlement qui aurait notamment pris la forme de deux canulars téléphoniques et autres moqueries répétées, pressions et intimidations quotidiennes.

Rubriques

Médias