Homophobie : un kiosquier suspendu

Le dernier numéro du magazine l’Équipe a mis en couverture un couple gay s’embrassant lors d’un match de water-polo. Un fait qui n’a visiblement pas plu à ce kiosquier qui a littéralement refusé de déballer les magazines et de les mettre en vente ce samedi.

Le kiosquier de la place de la République à Paris a été dénoncé dans un témoignage sur facebook de Grégory Tilhac, qui est le délégué général du Festival LGBT Chéries-Chéris. Tilhac raconte que l’homme tenant le kiosque n’avait pas déballé le carton contenant les magazines et que lorsqu’il lui a demandé s’il était homophobe, le kiosquier a tout simplement répondu que oui.

Alertée par l’agitation qu’a créé cette affaire, la société MédiaKiosk, qui gère les points de vente dans la capitale, a pris la décision de suspendre le kiosquier et a déclaré qu’une enquête administrative avait été ouverte pour “comprendre exactement les faits et prendre les mesures qui s’imposeront”. Cependant, selon l’association Urgence Homophobie, le magazine aurait finalement été mis en rayon plus tard dans la journée. Anne Hidalgo, la maire de Paris, a qualifié cet incident “d’inacceptable”. Quoi qu’il en soit, cet incident montre que le peuple français a encore beaucoup de progrès à faire à ce sujet.

Rubriques

Médias