Hanouna demande que le CSA le rembourse

En chanson, le présentateur star de C8 a demandé que le Conseil de surveillance de l'audiovisuel lui rende les millions d'euros d'amende qu'il lui avait infligé suite à un canular homophobe.

Ce mercredi 27 février, l'une des cibles préférées de Cyril Hanouna en a encore pris pour son grade. Olivier Schrameck, ex-président du CSA, était en effet le sujet de la chanson interprétée par le présentateur de C8 sur le plateau de TPMP. Cyril Hanouna a ainsi demandé au CSA de lui rendre les trois millions d'euros d'amende que le Conseil lui avait infligé suite au canular jugé homophobe de juillet 2017. Une affaire qui fin 2018 a connu un spectaculaire rebondissement. 

Sur l'air des "Yeux de la mama", chanson de Kenji Girac, l'animateur est revenu sur toute cette histoire : "Oh mon dieu rendez-les moi, les millions du CSA! Enlevez-moi même tout le reste, mais pas la photo de Schrameck. Il m'a pas lâché une seconde, il veut même ma table de ping-pong", chante-t-il ainsi. 

Pour rappel, en mai 2017, l'animateur avait réalisé un canular jugé homophobe qui avait engendré une importante polémique. L'association Le Refuge affirmait alors avoir reçu l'appel de détresse de l'un des jeunes hommes visés par le canular. Trois mois plus tard, TPMP écopé d'une amende de trois millions d'euros infligée par le CSA, qui avait reçu de nombreux signalements.

Mais en novembre 2018, l'association Le Refuge avouait avoir inventé cet appel de détresse. 

Rubriques

Médias