Grève : les ballerines devant l’opéra

Ce mardi, des danseuses de l’Opéra ont interprété l’acte 4 du Lac des Cygnes pour manifester contre la réforme des retraites, devant le Palais Garnier, à Paris.

L'art et la révolte

Elles étaient environ une quarantaine de ballerines a dansé devant des affiches « Opéra de Paris en grève » et « La culture est en danger » sous de nombreux applaudissements des spectateurs. Ces dernières ont réalisé ce chef d’œuvre sur du « marbre froid ». Une performance qui n’a pas été simple à réaliser.

Un danseur, Alexandre Carniato, a déclaré : « Même si on est en grève, on a voulu offrir pour le 24 décembre un moment de grâce. Malgré un temps extrêmement frais, les filles ont voulu relever le défi et les musiciens les accompagner ». Ce dernier ajoute : « ce que les filles vous ont montré, c'est 15 ans de sacrifices, et c'est du travail quotidien. Et pour arriver à ça, il y a une limite, une contrainte. Si on veut continuer à voir de jolies danseuses ou de jolis danseurs sur scène, on ne pourra pas continuer jusqu'à 64 ans, ce n'est pas possible ».

Cela fait depuis maintenant quinze jours que de nombreux spectacles sont annulés. Alexandre Carniato explique dans un communiqué : « croyez que pour en arriver à toutes ces annulations, il faut vraiment que nous soyons poussés à bout ».

Rubriques

Médias