France Télévisions mis en demeure

France Télévisions a été mis en demeure par le CSA à cause d’une pancarte retouchée, lors d’une manifestation de gilets jaunes.

Le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) a jugé que France Télévisions n’avait pas fait preuve d’honnêteté et de rigueur de l’information. En effet, une photo avait été diffusée sur France 3 mais retouchée au préalable. Le cliché, pris lors d’une manifestation de gilets jaunes en décembre 2018, montrait des policiers à cheval, face aux manifestants, sur la place de l’Opéra, à Paris. Mais apparaissait aussi une pancarte sur lesquels étaient inscrits les mots “Macron dégage”. La photo avait été retouchée par France Télévisions pour que le mot “dégage” n’apparaisse pas.

Sur les réseaux sociaux, les internautes s’en étaient donnés à coeur joie pour accuser France 3 de manipulation et de censure. Des téléspectateurs ainsi que l’auteur de la pancarte, Jean-Baptiste Reddé, avaient alors décidé de saisir le CSA. La chaîne de télévision et son groupe avaient présenté leurs excuses, en justifiant cet acte par “une erreur humaine” et “un manque de discernement de la part d’une personne qui concourt à la fabrication du journal télévisé”. Mais le CSA a tout de même mis en demeure France Télévisions, pour que le groupe respecte ses obligations, à l’avenir.

Rubriques

Médias