France Télévision Petits arrangements discrets

Lors d’une négociation sur les salaires des intermittents de l’audiovisuel, le 5 septembre dernier, France Télés a royalement proposé de relever le seuil minimal de 0,5 % arguant que le groupe public devait faire des économies. 

Que l’on se rassure, ces douloureuses économies n’affecteront pas l’entourage de la présidente, Delphine Ernotte. 

Cet été, son Directeur de Cabinet, Stéphane Sitbon-Gomez (surnommé « Yop » quand il était militant écolo auprès de Cécile Duflot) a été promu « Directeur de la Transformation », avec une confortable augmentation de 19,5 % (le maximum autorisé est de 20%), pour atteindre 120 600 euros brut par an.

En prime, Bercy a permis à ce monsieur de se faire racheter ses RTT pour 10 700 euros. Ce qui ne s’est jamais vu !

Mais, bon, tout cela s’est fait dans une très grande discrétion. Nous avons tenté de joindre « Yop » qui, bizarrement, n’a pas souhaité nous répondre.

Ingrat le monsieur !

France Télévision Petits arrangements discrets

 

Rubriques

Médias