Facebook étend son programme

Mardi, Facebook a annoncé l'extension de son programme de vérification des faits à 10 nouveaux pays africains. Le réseau social va s’associer avec l’Agence France-Presse, Africa Check et Pesa Check.

Le programme sera disponible en Éthiopie, en Zambie, en Somalie et au Burkina Faso en partenariat avec l'AFP, en Ouganda et en Tanzanie avec Pesa Check et l'AFP, en République démocratique du Congo et en Côte d'Ivoire avec France 24 et l'AFP, en Guinée avec France 24 et au Ghana en partenariat avec Dubawa, la plateforme de vérification des faits du Nigeria.

"L'extension de la vérification des faits par des tiers à 15 pays en un peu plus d'un an montre bien notre engagement et notre dévouement envers le continent, ainsi que notre récente expansion dans les langues locales dans le cadre de ce programme", a déclaré Kojo Boakye, responsable des politiques publiques sur Facebook en Afrique.

"Prendre des mesures pour aider à lutter contre les fausses nouvelles sur Facebook est une responsabilité que nous prenons au sérieux, nous savons que la désinformation est un problème, et ce sont des étapes importantes pour continuer à aborder cette question. Nous savons que la vérification des faits par une tierce partie n'est pas la seule solution, c'est l'une des nombreuses initiatives et programmes dans lesquels nous investissons pour aider à améliorer la qualité de l'information que les gens voient sur Facebook".

Eric Mugendi, directeur général de Pesa Check, qui fournira des services de vérification des faits en swahili et en anglais, a déclaré : "Les réseaux sociaux comme Facebook n'ont pas seulement changé la façon dont les Africains consomment les nouvelles... Ils façonnent notre perception du monde.”

Rubriques

Médias