Facebook en danger

Le boycott des annonceurs contre Facebook se poursuit. Plus de 160 entreprises et pas des moindres rejoignent le mouvement « Stop Hate for Profit » qui lutte contre les discours de Haine. Après Verizon, Unilever, C’est Coca-Cola et Starbucks qui suppriment leurs campagnes de publicité sur Facebook. La bourse a réagi très durement et a sanctionné le cours qui est passé de 63 milliards à 56 milliards de dollars. Une baisse de 7 milliards en une journée. Un très mauvais coup pour Mark Zuckerberg qui est accusé de complaisance envers Donald Trump. Celui-ci aurait modifié les règles de publication sur son réseau pour permettre à Trump de se lâcher.

Rubriques

Médias