Facebook a écouté des conversations d’utilisateurs

Facebook a longtemps nié avoir espionné les conversations de ses utilisateurs. Aujourd’hui, le réseau social admet avoir retranscrit des conversations sonores, pour tester son intelligence artificielle.

Facebook a avoué dans un communiqué que des enregistrements sonores de certaines conversations d’utilisateurs ont été transcrits. Les usagers concernés avaient autorisé l’accès de l’application Messenger à leur microphone. Il s’agissait pour Facebook de vérifier que l’intelligence artificielle du réseau transcrivait correctement les messages enregistrés. “Tout comme Apple ou Google, nous avons gelé la pratique de faire écouter les enregistrements sonores par des humains la semaine dernière”, précise Facebook.

L’entreprise avait pourtant nié les faits pendant longtemps. Mark Zuckerberg avait expliqué, devant le Congrès, en avril 2018 : “Vous parlez d’une théorie du complot qui circule affirmant que nous écoutons ce qui se passe dans votre micro et que nous l’utilisons pour de la pub. Nous ne faisons pas ça”. Plus tard, l’entreprise avait déjà admis qu’il était possible d’écouter un usager s’il en avait autorisé l’accès. Mais ce que Facebook faisait des enregistrements n’avait alors pas été précisé. Alors que le réseau social a payé une amende record de 5 milliards de dollars il y a peu de temps, il se retrouve de nouveau au coeur d’une polémique.

Rubriques

Médias