Europe 1 «n'en finit pas de couler»

Selon le producteur de Nicolas Canteloup, Jean-Marc Dumontet, Europe 1, «malmenée par des changements intempestifs», n'en «finit pas de couler». 

Dans une interview accordée au magazine Challenges, Jean-Marc Dumonted ne pèse pas ses mots au sujet d'Europe 1, radio sur laquelle officie l'humoriste Nicolas Canteloup, dont il est le producteur. « Cette maison est malmenée par des changements intempestifs. Ce bateau n’en finit pas de couler », assure-t-il tout en laissant entendre que l'imitateur pourrait ne pas renouveler sa présence à l'antenne la saison prochaine. 

« Il faut qu’Europe 1 fasse les bons choix au bout d’un moment »

Depuis plusieurs mois déjà, la radio subit une érosion certaine de ses audiences. Les derniers chiffres livrés le 15 novembre dernier démontrent une baisse de 6,2 %, venant s'ajouter aux baisses précédemment enregistrées. Quant à la chronique de Nicolas Canteloup, elle n'est plus écoutée que par un million de personnes, soit 123 000 de moins que l'an dernier. 

« Il faut qu’Europe 1 fasse les bons choix au bout d’un moment », prévient le producteur, en expliquant que la présence de l'humoriste sur Europe 1 pour cette saison 2018-2019 n'est due qu'à l'arrivée de Nikos Aliagas à la présentation de la matinale, dont il est ami proche. 

Rubriques

Médias