Dérapage raciste sur LCI

Ce lundi 6 avril, le patron de l’OMS a condamné les “propos racistes” de chercheurs ayant récemment évoqué l’Afrique comme un “terrain d’essai” pour tester un vaccin potentiel contre le Covid-19.

Le patron de l’OMS a condamné ce lundi les “propos racistes” de certains chercheurs qui souhaitaient tester un vaccin contre le Covid-19 sur des africains. Ce dernier dénonce : “l’héritage d’une mentalité coloniale”. Le chef de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré : “Ce genre de propos racistes ne font rien avancer. Ils vont contre l'esprit de solidarité. L'Afrique ne peut pas et ne sera un terrain d'essai pour aucun vaccin” avant d’ajouter : “L’héritage de la mentalité coloniale doit prendre fin”.

L’échange entre un chercheur de l’Institut français de la recherche médicale et un chef de service d’un hôpital parisien, le 1er avril, a fait l’objet d’une controverse. Invité en plateau, Jean-Paul Mira, chef de service de médecine intensive et réanimation à l’hôpital Cochin a demandé au directeur de recherche de l’Inserm, Camille Locht : “Si je peux être provocateur, est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n'y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation, un peu comme c'est fait d'ailleurs sur certaines études avec le sida, ou chez les prostituées : on essaie des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées. Qu'est-ce que vous en pensez ?”. Ce à quoi le chercheur a répondu : “Vous avez raison, d'ailleurs. On est en train de réfléchir en parallèle à une étude en Afrique avec le même type d'approche, ça n'empêche pas qu'on puisse réfléchir en parallèle à une étude en Europe et en Australie”.

Rubriques

Médias