Covid-19 : La crise coûte cher au sport

Le 22 mars le Comité international olympique a annoncé le décalage des jeux olympiques de Tokyo qui se dérouleront finalement du 23 juillet au 8 août 2021.

Afin de valider le report des Jeux de Tokyo, le CIO a dû négocier son premier argentier avec la chaîne états-unienne NBC et échanger avec les grands sponsors qui financent une partie du CIO et des JO. Au Japon, la facture du report sera colossale et chiffrée en milliards alors que le budget de Tokyo 2020 s’élevait déjà à 11,6 milliards d’euros. Selon un quotidien économique japonais, le coût du report pourrait augmenter de 2,5 milliards d’euros.

En cause, l’entretien, la maintenance des installations et le surcoût de l’immobilisation du village olympique qui devait être transformé en appartements après l’été 2020. Le report des Jeux de Tokyo 2020 aura également des conséquences sur le tourisme. L’économie nippone sera fortement touchée, les japonais devront payer très cher la facture olympique. Ces derniers devront attirer de nouveaux partenaires olympiques afin d’adoucir la note des frais.

Rubriques

Médias