Charlie Hebdo en pleine crise

Suite aux attentats de 2015 à Charlie Hebdo, les ventes du journal ont fortement grimpé, passant de 30 000 exemplaires à 120 000. Néanmoins, depuis 2018, elles sont en chute libre.

Chaque mercredi, en moyenne 60 000 exemplaires du journal Charlie Hebdo sont vendus. Les chiffres sont en baisse depuis 2018. Le chiffre d’affaires est de ce fait passé de 63,6 millions d’euros en 2015 à 8,4 millions d’euros en 2018. Quant à la trésorerie, elle était de 26 millions d’euros en 2015, et avait des difficultés en 2018 à atteindre les 17 millions d’euros.

Le drame qui a frappé le journal a notamment mené à de nouvelles dépenses en termes de sécurité. Aujourd’hui, l’équipe se trouve dans des locaux sécurisés, dont l’adresse n’est même pas divulguée. Charlie Hebdo a même fait appel à une société privée. Cependant, toutes ces dépenses sont à ses frais. C’est pourquoi le directeur de la publication, Riss, s’est interrogé : est-il “normal pour un journal d’un pays démocratique que plus d’un exemplaire sur deux vendus en kiosque finance la sécurité des locaux et des journalistes qui y travaillent ?”. Une aide publique devrait finalement être accordée à Charlie Hebdo, permettant de couvrir la moitié de ses dépenses annuelles en matière de sécurité.

Rubriques

Médias