Canular homophobe : le mensonge

Ultime rebondissement dans l'affaire du canular homophobe de Cyril Hanouna sur C8...

Plus d'un an après la blague de mauvais goût de l'animateur star de C8, Cyril Hanouna, l'association Le Refuge, qui vient en aide aux homosexuels rejetés par leurs proches, a finalement reconnu avoir inventé l'appel de détresse de l'adolescent victime du canular en question. L'avocat de l'association et de son président Nicolas Noguier a admis dans les pages de L'Express que la supposée victime de la mauvaise blague avait été totalement inventée par "un bénévole, pris dans la folie qui a succédé à la diffusion de la séquence". 

La chaîne C8, contactée par le HuffPost, a réagi : "La vérité est enfin révélée après qu'un important préjudice a été causé à Cyril Hanouna et à la chaîne C8. C'est notamment à partir de ce faux témoignage que le CSA a pris la décision de lourdement sanctionner la chaîne. Nous espérons que le CSA de lui-même reviendra sur ce préjudice."

Les faits remontent à mai 2017, lorsque Cyril Hanouna avait orchestré dans l'une des déclinaisons de "Touche pas à mon poste", "TPMP - Radio Baba", un canular téléphonique en direct. Après avoir posté une annonce sur un site de rencontre bisexuel, "Baba" s'était ensuite fait passer pour un homme de 26 ans prénommé Jean-José, "très sportif et super bien monté", lequel répondait à plusieurs stéréotypes concernant les homosexuels, notamment une voix perchée et une posture moqueuse, que l'animateur avait pris plaisir à tourner en dérision face à un public hilare. 

Une scène durant laquelle Cyril Hanouna, se faisant passer pour Jean-José, avait échangé au téléphone avec plusieurs hommes de manière à pouvoir se moquer d'eux. Un grand nombre de spectateurs, choqués suite à la diffusion de cette séquence jugée homophobe, avait effectué des signalements auprès du CSA (plus de 40 000 déposés le soir même de la diffusion). 

Rubriques

Médias