C’est un fake !

Voici la défense du Prince Andrew, deuxième fils de la Reine et ancien ami du pédophile Epstein. Il ne se souvient plus de la photo où on le voit serrer dans ses bras une des victimes du milliardaire, Virginia Roberts, alors mineure. Cette dernière a confessé avoir eu une relation sexuelle avec le Prince. Cette photo acheté 140 000 livres, environ 160 000 euros au photographe par le quotidien The Evening Standart, ne peut avoir été retouchée selon le chef du service photo. A ce prix là, on vérifie ! La défense quasi quotidienne du Prince Andrew est assez surprenante. Plus il parle et moins on le croit !

Rubriques

Médias