BFMTV et beIn Sports épinglées par le CSA

Le CSA vient de rappeler à l'ordre les chaînes BFMTV et beIn Sports, suite à la diffusion de fausses informations et de propos racistes.

Des "fake news" chez BFMTV

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel français (CSA) reproche à la chaîne d'information en continu BFMTV d'avoir "manqué de rigueur" lors de la couverture des attentats commis à Trèbes et Carcassonne le 23 mars 2018.

La chaîne avait notamment indiqué que l'auteur des faits avait été naturalisé français en 2015, alors qu'il l'avait été en 2004 puis avait été inscrit dès 2014 au fichier des personnes recherchées pour "atteinte à la sûreté de l'État". BFMTV a écopé d'une mise en demeure.

beIN Sports : des propos racistes

De son côté, la chaîne beIN Sports a reçu une mise en garde en raison de propos à caractère "discriminant" tenus à l'antenne par le consultant Daniel Bravo. Ce dernier avait en effet déclaré, au cours du match Strasbourg-Reims du 3 avril 2019 : "Il a de belles stats quand même. Sixième but et cinq passes décisives, c’est quand même pas mal pour un Noir". Les propos concernaient l'attaquant du RC Strasbourg Nuno Da Costa, originaire du Cap-Vert.

Le CSA a jugé ces déclarations contraires à la convention de la chaîne, qui stipule qu'elle "ne doit pas encourager les comportements discriminatoires".

Rubriques

Médias