Z : comme Zone (suite)

Dans cette dernière entrée, Maïa cite une étude publiée dans la revue scientifique Cortex, et menée par plusieurs équipes de neuropsychologues afin de classer des zones érogènes (à partir d'un échantillon de 800 hommes et femmes).Top 10 des hommes : le pénis (9 octobre), la bouche et les lèvres (7), les testicules (6 ), l’intérieur des cuisses (5,8), le haut de la nuque (7,5), les mamelons (4,8), le périnée (4,8), la nuque (4,5) et les oreilles (4,3). Nous en sommes donc arrivés à Z. Vous savez désormais tout.

Rubriques

Insolite