L'énorme bloc composé de graisses, de couches-culottes et de lingettes hygiéniques mesure 250 mètres et pèse 130 tonnes, soit l'équivalent de onze bus à impériale. Une situation aussi rare qu'embarrassante, qui nécessite des travaux d'évacuation colossaux.

"Cet fatberg est le plus grand que nous ayons jamais vu"

Jamais on n'avait observé un tel amas de graisse dans les égouts de Londres. Pour évacuer cet énorme "fatberg" de 130 tonnes, il faudra au moins trois semaines aux équipes, a estimé mardi la compagnie des eaux Thames Water.

Le monstrueux tas de déchets est composé de graisse, de couches-culottes et de lingettes hygiéniques qui se sont agglomérées dans les canalisations situées sous une artère de Whitechapel, dans l'est de la capitale britannique. "Ce fatberg est le plus grand que nous ayons jamais vu", a indiqué dans un communiqué Matt Rimmer, chef des réseaux déchets de Thames Water.

"C'est comme essayer de briser du béton"

Le monstre de graisse s'étend en effet sur une longueur de 250 mètres et pèse l'équivalent de... onze bus à impériale. "C'est comme essayer de briser du béton. C'est frustrant car ces situations sont totalement évitables. Elles sont causées par des matières grasses évacuées dans les éviers et des lingettes hygiéniques jetées dans les toilettes", a déploré Matt Rimmer.

Cette semaine, une équipe de huit personnes a été mobilisées afin de procéder aux travaux d'évacuation. Au programme : lances jet haute pression et évacuation de la masse en direction d'un site de recyclage à Stratford, dans l'est.

Le précédent record était détenu par un fatberg de 15 tonnes découvert en 2013 dans le sous-sol de Kingston, dans le sud-ouest de Londres. Il avait fallu dix jours pour l'évacuer...

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !