Un faux prêtre démasqué

Alors que tout le monde s'apprête à fêter Noël et son réveillon, un faux prêtre colombien a été confondu en Espagne.

Un imposteur à l'Eglise

Il exerçait comme prêtre depuis 18 ans et pourtant il n'avait jamais été ordonné. Un faux prêtre colombien répondant au nom de Miguel Angel Ibarra vient d'être démasqué dans le Sud de l'Espagne, dans le diocèse où il exerçait dernièrement ses fonctions usurpées. La duperie a été découverte à la suite d'une plainte pour faux portant sur ses documents d'ordination. Une enquête approfondie avait alors été menée pour aboutir à la conclusion que l'homme n'avait en fait jamais été ordonné prêtre.

Des sacrements annulés

Conséquence de cette imposture : les eucharisties administrées et les confessions reçues par le soi-disant prêtre sont désormais déclarées invalides, comme le rapporte le porte-parole du diocèse de Cadix et Ceuta. Que les fidèles se rassurent toutefois, le porte-parole poursuit en assurant aux croyants de bonne foi que la grâce de Dieu continue d'agir sur eux. En revanche, les baptêmes et mariages assurés par l'imposteur restent valides et n'ont pas besoin d'être exécutés de nouveau.

Miguel Angel Ibarra a finalement été convoqué en Colombie, devant son archevêché d'origine, pour répondre de ses actes.

Rubriques

Insolite