Un braconnier particulier

Samedi 19 octobre, après une chasse de six ans, les policiers de l’Inde ont enfin arrêté le braconnier. Il est accusé d’avoir tué des centaines de sangliers, tigres et ours. De plus, l’homme a avoué qu’il mangeait les pénis d’ours.

La police indienne a annoncé l'arrestation d'un braconnier notoire qui a tué des ours lippus et mangé leur pénis. Cet homme, connu sous le nom de Yarlen, était en fuite depuis des années. Les autorités ont été alertées pour la première fois lorsqu'elles ont trouvé des carcasses d'ours paresseux sans parties génitales dans un parc national. La tribu nomade des Pardhi-Behelia dont il fait partie croit que le pénis de l'animal est aphrodisiaque.

Il a été soupçonné dans plusieurs affaires de braconnage et de commerce d'animaux sauvages menacés d'extinction, notamment de tigres, dans le centre et l'ouest de l'Inde. Yarlen a été arrêté pour la première fois en 2013 après que la police eut trouvé deux carcasses d'ours lippus provenant du parc national Kanha, des organes génitaux et des vésicules biliaires manquants. Il n'a pas encore été inculpé et ni lui ni son avocat ne se sont prononcés sur ces allégations. Mercredi, il a été présenté au tribunal et placé en détention provisoire.

"Nous avons créé une cellule spéciale pour le traquer et l'arrêter. C'était notre plus longue poursuite, elle a duré six ans", a déclaré M. Sirothia, qui dirige le groupe de travail spécial du département forestier. La chasse aux animaux sauvages est illégale en Inde, y compris pour les communautés tribales.

Rubriques

Insolite