Tarn-et-Garonne : il échappe aux gendarmes, qui le sauvent de la noyade un peu plus tard

L'homme a tenté de fuir une patrouille de gendarmerie. Mais il n'est pas allé bien loin et a plongé dans le canal de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne. Ce sont les mêmes gendarmes qui ont réussi à le sauver.

Il n'a pas voulu s'arrêter au contrôle de gendarmerie, il aurait mieux fait. Dimanche dernier, il était près de 22 heures lorsqu'une patrouille de la brigade d'Auvillar, dans le Tarn-et-Garonne aperçoit une fourgonnette rouler à vive allure dans la zone industrielle de Golfech. Le conducteur conduit même en zigzaguant sur la route.

Les gendarmes décident de prendre immédiatement en chasse l'automobiliste, mais celui-ci refuse de s'arrêter et prend la fuite. D'après la Dépêche, le conducteur accélère tellement que les militaires préfèrent arrêter la course-poursuite pour éviter de provoquer un accident de la circulation.

Fortement alcoolisé

Quelques minutes plus tard, les gendarmes aperçoivent des phares dans le canal du Golfech. Ils s'approchent et se rendent compte qu'il s'agit de la fourgonnette en fuite qui a plongé dans l'eau. Mais le conducteur est en fâcheuse posture, l'eau commence à s'infiltrer dans le véhicule. Par chance, il parvient de sortir à temps de l'habitacle et attendra debout sur la camionnette l'arrivée des pompiers qui ont pu le secourir avec une barque.

Âgé de 54 ans, l'homme a été transporté à l'hôpital de Moissac pour y subir des examens, ainsi qu'une analyse sanguine qui a révélé un taux d'alcoolémie très élevé. Placé en cellule de dégrisement, puis en garde à vue, il sera convoqué prochainement devant un tribunal.

Rubriques

Insolite