Puy-de-Dôme: une endive à la place du petit Jésus dans la crèche provoque la colère des habitants

Un habitant de Viverols dans le Puy-de-Dôme a décidé de faire passer un message tout en subtilité en remplaçant le petit Jésus de la crèche de son village par une endive.

Ce n'est pas la première fois que la crèche de Viverols est chamboulée par un évènement peu commun. Cette fois-ci, c'est une endive qui a pris la place du petit Jésus dans cette crèche de Noël. C'est la deuxième fois en cinq ans qu'une endive vient voler la vedette au Christ des chrétiens de cette petite ville du Puy-de-Dôme. Aucune explication n'avait été cependant été trouvée à l'époque et la piste de la blague de mauvais goût avait été privilégiée. 

Un acte politique

Mais cette fois-ci, l'endive n'a pas été déposée seulement pour faire une farce aux habitants de Viverols. Comme le rapporte la directrice du comité des fêtes de la ville, un message était présent aux côté du légume, ce qui a provoqué la colère de cette directrice. Le message dénonçait la politique de contrôle des migrants par l'Europe. Le mode opératoire n'a toutefois pas du tout été du goût de la directrice qui a fait part de son intention de porter plainte. "J’irai porter plainte à la gendarmerie, c’est hors de question de laisser passer ça encore une fois". 

En 2012, date de la première disparition du petit Jésus, celui-ci avait été retrouvé intact deux jours plus tard. Le 27 décembre, le petit Jésus n'était toujours pas réapparu...

Rubriques

Insolite