Poursuite judiciaire improbable

Aux États-Unis, des compagnies aériennes ont été poursuivies par l'un de leur passager pour un motif plutôt improbable : ce dernier se serait coincé le petit doigt dans son accoudoir... 

Coincé pendant une heure

Alors que Stephen Keys se trouvait dans un avion reliant la ville de Reno dans le Nevada à Los Angeles en Californie en première classe, ce dernier s'est coincé le petit doigt en relevant son accoudoir. Si l'homme a tenté de débloquer ce dernier, il n'y est pas parvenu, restant ainsi bloqué près d'une heure, observé par les autres passagers « ce qui a transformé sa situation difficile en humiliation publique », ont expliqué ses avocats. Il aura fallu l'aide de pompiers et de professionnels pour démonter l'accoudoir et ainsi aider le passager à se retirer.

Il porte plainte

L'homme a par la suite porté plainte contre American Airlines et SkyWest Airlines pour le préjudice infligé, ce dernier aurait ressenti « une intense détresse émotionnelle et des douleurs durant plusieurs semaines. » En effet, ses avocats affirment que « le mécanisme à ressort situé à l’intérieur du trou de cet accoudoir a exercé une pression intense sur le doigt du plaignant, provoquant instantanément une blessure, un gonflement et de la douleur. » 

L'une des compagnies aurait entrepris un premier échange avec la victime. 

Rubriques

Insolite