Ce samedi, le Centre d'art contemporain de Paris a ouvert ses portes à des visiteurs dans leur plus simple appareil...

Dès l'annonce de cette visite naturiste sur les réseaux sociaux, organisée par l'Association des naturistes de Paris, près de 200 personnes se sont précipitées pour s'inscrire à l'évènement, qui a eu lieu au Palais de Tokyo, à Paris. Ce samedi 5 mai, le centre d'art contemporain a accueilli dans ses salles un public un peu particulier, reconnaissable à un signe distinctif : tous étaient nus. 

Pour Marion Buchloh-Kollerbohm, responsable de la médiation culturelle, cette visite du Palais de Tokyo, nu, est une « réflexion globale sur nos sens, nos corps, les prothèses dont on s’équipe pour exercer un pouvoir, ou en limiter les capacités ».

« Ce sont des corps qui sont beaux, regarde la lumière sur la peau »

A en croire les différents témoignages des visiteurs du jour, en tenue d'Eve, tous ont apprécié d'être en contact avec des oeuvres dans leur plus simple appareil. Une expérience qu'ils aimeraient voir renouveler pour le plus grand nombre, afin de « désexualiser la nudité », comme l'explique l'un de ses militants naturistes. « Ce sont des corps qui sont beaux, regarde la lumière sur la peau », fait remarquer un autre naturiste à un journaliste du Monde, présent pour l'occasion. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !