Paris : un homme se déshabille au beau milieu d'un conseil d'arrondissement

Un geste assez inattendu... Lundi soir, pour protester contre l'expulsion de son association, un homme s'est tout bonnement déshabillé pendant le conseil du 14e arrondissement.

Un happening bien planifié. Lundi soir, en pleine réunion du conseil d'arrondissement du 14e arrondissement, un homme s'est avancé près de la table où siègent les élus. D'un coup sec, il a descratché son pantalon et s'est retrouvé complètement nu, brandissant une pancarte "Non à l'expulsion de mon premier bureau" devant l'assistance médusée. Le but : défendre son association.

L'auteur s'était préparé "comme un chippendale"

L'association en question, installée sur le site des Grands voisins qui correspond à l'ancien hôpital Saint-Vincent de Paul, consiste en un espace de co-working à petit prix qui s'adresse aux chômeurs cherchant à créer leur entreprise. Le gestionnaire "a décidé de nous dégager avec le soutien de la maire Carine Petit. Les coworkers vont se retrouver à la rue pour préparer leur projet", a expliqué au Parisien Benoît Delol, le responsable de l'association ayant protesté au moyen d'un strip-tease.

L'homme dit s'être préparé "comme un chippendale" pour ce spectacle peu commun, qui visait à mettre en lumière la situation de son association. Pour l'instant, nul ne sait si ce happening aura servi à quelque chose. Quoi qu'il en soit, ce petit numéro a apporté "un peu d'animation au conseil d'arrondissement", s'est réjouie sur Twitter une autre responsable associative et conseillère de quartier.

En France, "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende", si l'on en croit le code pénal.

Rubriques

Insolite