En début de semaine, un accusé s'est fait mesurer le pénis alors qu'il passait devant le tribunal. En effet, la victime ayant subi l'agression aurait donné des détails sur la taille de celui-ci, il a fallu vérifier. 

Mardi dernier, un homme est passé devant le tribunal en Nouvelle-Zélande pour agression sexuelle. Lors de cette audience, son pénis a dû être mesuré afin de vérifier s'il était coupable ou non. 

Le tribunal ordonne que son pénis soit mesuré

Mardi 22 mai dernier s'est tenue une audience assez particulière en Nouvelle-Zélande. En effet, une femme travaillant au conseil du district a porté plainte contre David Scott, âgé de 72 ans, pour agression sexuelle. Lors de l'audience, celle-ci aurait indiqué que l'homme a "frotté ses parties génitales contre son dos", et aurait même donné certaines précisions sur sa taille : "entre 10 et 12 centimètres environ", selon stuff.co.nz. Suite à ces révélations, le tribunal a exigé que le pénis de David soit mesuré

Il s'agirait peut-être de son portefeuille

David ayant plaidé non coupable face à ces accusations, le tribunal aurait demandé à ce que les mesures du pénis de l'accusé soient prises. C'est ainsi qu'un médecin s'est rendu avec David dans une cellule du tribunal pour effectuer ces mesures "avec une règle en bois", mais les résultats ont été gardés secrets. Selon l'avocat de David, élu local de Kapiti, il s'agirait en fait du portefeuille de ce dernier qui aurait touché la victime. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !