Ce mystérieux trou dans la banquise était déjà apparu dans les années 1970 avant de disparaître. Nommée la polynie de Weddell, elle est revenue l'année dernière.

Ce trou fait environ trois fois la taille de la Bretagne. D'après des images satellites captées en septembre, cette polynie de Weddell fait plus de 80.000 km2. Elle se trouve au milieu de la banquise en Antarctique, ce qui intrigue les scientifiques.

Car ce genre de trou se forme parfois, mais à proximité du bord de l'étendue gelée, vers l'eau de mer. En général, ces polynies se forment lorsque de l'eau salée plus chaude remonte au contact de la banquise à cause des courants. Mais à cet endroit, cela reste mystérieux.

La polynie de Weddell se trouve dans la mer de Weddell, au bord du continent Antarctique. "C'est assez remarquable. On dirait qu'on a donné un coup de poing à travers la glace", remarque Kent Moore, un physicien de l'atmosphère.

Le scientifique ajoute qu'il est encore trop tôt pour dire si ce phénomène est dû au réchauffement climatique ou non. Il pourrait ne pas être le seul facteur en cause, car la polynie est déjà apparue dans les années 70 avant de disparaître. Au maximum, elle fait jusqu'à 250.000 km2 de superficie. Les chercheurs tentent toujours de comprendre ce phénomène.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !