Le musée du dégoût

Fromage aux asticots ou encore pénis de taureau, voilà ce qu'il sera possible d'observer à partir du 29 octobre prochain au "Disgusting Food Museum" de Malmö. 

Le 29 octobre prochain ouvrira à Malmö, en Suède, un musée d'un tout nouveau genre. Intitulé le "Disgusting Food Museum", ce lieu inédit mettra en scène des plats pour le moins dégoutants, issus de plusieurs cultures. Le but n'étant pas de dégoûter le visiteur, mais de lui faire prendre conscience des différences culturelles existant autour de l'alimentation, la sienne n'étant pas exempte d'exemples étranges... Car ce qui est délicieux pour certains, comme les escargots, la tête de veau ou encore les cuisses de grenouilles en France, est considéré comme répugnant pour d'autres.

 "Est-ce que le fait de changer notre conception du dégoût pourrait nous aider à embrasser des aliments durables à l'avenir ?", souhaitent également questionner les commissaires de l'exposition. Cette question, au coeur d'une campagne menée par les Nations Unies, vise à encourager les pays riches à réduire leur consommation de viande au profit d'insectes, excellente source de protéine. 

Alors que la consommation d'insectes comme les verres et les grillons ne semble pas ravir les occidentaux, ces mets figurent déjà aux menus quotidiens de plusieurs pays d'Asie et d'Afrique. 

Le "Disgusting Food Museum" présentera une sélection des 80 aliments "les plus dégoûtants du monde", comme le Casu marzu, fromage sicilien infecté d'asticots, ou encore le Kale Pache, sorte de pot-au-feu avec la tête, l'estomac et les pieds d'une vache ou d'un mouton. Miam, miam...

Rubriques

Insolite