Un médecin polonais résidant aux États-Unis depuis 40 ans pourrait être expulsé pour un délit mineur

Le médecin, installé depuis près de 40 ans aux États-Unis, a été interpellé par la police de l'immigration pour des délits mineurs commis il y a plus de 25 ans...

Lukasz Niec, médecin d'origine polonaise, réside aux États-Unis depuis maintenant quarante ans. Arrivé sur le sol américain à l'âge de 5 ans, grâce à l'attribution d'une carte verte, ce père de famille risque désormais d'être expulsé en Pologne après avoir été arrêté à son domicile de Calhoun, dans le Michigan, par la police de l'immigration. Le médecin était alors en train de profiter de son jour de repos en compagne de ses filles, rapporte le Washington Post.

Les raisons de cette soudaine interpellation ? Des délits mineurs commis par le quarantenaire alors qu'il n'avait que 17 ans. WOOD-TV rapporte qu'adolescent, Lukasz Niec avait été condamné à deux reprises pour réception et dissimulation de bien volés et destruction de biens d'une valeur inférieure à 100 dollars. À cette époque, il avait pu effacer de son casier judiciaire ces infractions grâce à la loi Holmes Youthful Trainee Act, qui permettait aux jeunes de 17 à 24 ans de l'État du Michigan de ne pas voir leurs infractions notifiées à vie sur leurs casiers judiciaires.

Mais la police d'immigration ne tient pas compte des lois de l'État du Michigan, ce que le médecin est ses proches ignoraient. Sa soeur est désormais très inquiète qu'il soit renvoyé en Pologne : « Il ne peut pas retourner en Pologne, un pays qu’il ne connaît pas, il n’a pas de famille, nos parents sont décédés aux États-Unis, il ne connaît personne, il ne sait pas où aller. Il ne parle même pas polonais ! »

Rubriques

Insolite