Marié à une créature virtuelle

Un Japonais a récemment célébré son amour pour la chanteuse virtuelle Hatsune Miku en se mariant avec. Une cérémonie qui lui aurait coûté plusieurs milliers d'euros, et où la mariée aurait été présente sous forme... de peluche ! Sa mère en revanche n'a pas souhaité assister au mariage. 

"Je ne l'ai jamais trompée"

Un japonais âgé de 35 ans a dépensé près de 15 000 euros pour organiser son mariage, où une quarantaine d'invités sont venus assister à cette union. Parmi eux, sa famille n'était pas présente, et la mariée n'était autre qu'une peluche de Hatsune Miku, une chanteuse virtuelle. «Je suis amoureux du concept Hatsune Miku mais je me suis marié avec celle que j’ai chez moi. Je ne l’ai jamais trompée, j’ai toujours été amoureux d’elle, j’ai pensé à elle tous les jours », explique-t-il. Chez lui, elle apparaîtrait sous diverses formes, et l'homme aurait déboursé 2 500 euros pour un hologramme de Hatsune, afin de pouvoir lui parler. Cependant, celui-ci ne serait programmé que pour dire que quelques phrases, telles que "bonsoir", ou encore "bonne journée". 

« Miku-san est la femme que j’aime et celle qui m’a sauvé »

Depuis son mariage, le trentenaire dormirait à côté de la peluche en question, à laquelle il aurait ajouté une alliance autour du poignet. Un certificat de mariage aurait été fourni à l'homme par la société Gatebox ayant organisé la cérémonie. « Si j’ai décidé de faire une cérémonie de mariage, c’est pour donner du courage à ceux qui aimeraient en faire de même. Je ne déteste pas les femmes, je les côtoie sans problème. C’est juste que je ne les considère pas comme de potentielles partenaires. C’est comme si on essayait de convaincre un homme gay de sortir avec une femme ou une lesbienne d’avoir une relation avec un homme. Cela fait longtemps que l’on aspire à la diversité dans la société. L’archétype du mariage d’un homme et d’une femme qui ont un enfant et fondent un foyer n’est pas un gage de bonheur. J’estime qu’il faut considérer toute forme d’amour et toute forme de bonheur. » explique-t-il.

Rubriques

Insolite