Loire : un détenu installe une piscine gonflable dans sa cellule

Le détenu de 28 ans a expliqué avoir introduit une piscine gonflable dans sa cellule pour pouvoir "se rafraîchir l'été". Il a écopé de trois mois de prison ferme supplémentaires. 

Cet ex-détenu à la maison d'arrêt de la Talaudière va devoir réintégrer pour trois mois sa cellule. L'homme, âgé de 28 ans, a en effet écopé de trois mois de prison ferme pour avoir introduit une piscine gonflable dans sa cellule, rapporte Le Progrès.

Jugé par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne, l'homme, qui a passé quatre ans derrière les barreaux, a expliqué avoir introduit dans sa cellule la piscine gonflable pour "se rafraîchir l'été quand il faisait très chaud dans la cellule". "Quand on ne travaille pas en prison, on a seulement droit à trois douches par semaine", a-t-il précisé. 

 "Ce n'est pas une grande piscine, juste un petit modèle pour bébé"

Malgré ses explications, une question demeure : "Comment fait-on pour faire entrer cette piscine, même dégonflée, dans une prison ?", lui a demandé le tribunal. "Ce n'est pas une grande piscine, juste un petit modèle pour bébé", a rétorqué le président du centre pénitentiaire, légèrement embarrassé. 

Rubriques

Insolite