Le rap des éboueurs

Ces trois agents de la propreté de la Ville de Paris ne manquent pas d'humour pour raconter leur travail quotidien en rapant...

Lors de sa sortie en 2016, le premier clip du groupe XL avait fait parler de lui sur les réseaux sociaux. Deux ans plus tard, les trois agents de la propreté de la ville de Paris renouvellent l'expérience en sortant un nouveau titre accompagné d'un clip : La Milice verte de Paname. Les paroles restent sensiblement les mêmes que celles de leur première chanson, mais le contenu visuel est bien différent, avec en prime un enregistrement en studio. 

« Le premier clip était un petit jeu entre nous pour voir si nous étions capables de faire un genre de rap à l’ancienne dans un garage. Cette fois-ci, nous avons travaillé la musique et le visuel pour rendre le clip vivant », explique ainsi l'un des membres de La Triple XL, Christophe Bajo, éboueur depuis près de 30 ans dans la capitale. 

Ce nouveau titre placé sous le signe de l'humour n'en dénonce pas moins le quotidien difficile des éboueurs de Paris. « L’idée est de faire prendre conscience que sans nous Paris pourrait être beaucoup plus sale. Les gens ne font pas attention et peuvent jeter par terre tous leurs déchets quand il ne s’agit pas de leur rue », souligne l'éboueur.

eboueurs

Rubriques

Insolite