L’habit ne fait pas le moine

Connaissez-vous les "aptonymes" ? Le coureur cycliste Marco Vélo, le danseur Benjamin Millepied ou le joueur de poker Chris Moneymaker sont des exemples de ces coïncidences amusantes entre nom et parcours… Mais n’est-ce que cela, ou le nom joue-t-il un rôle ? Croit-on par exemple plus volontiers que vous êtes brillant quand vous vous appelezLarry Brillant(le scientifique, assez brillant en effet, qui a contribué à éradiquer la variole) ? Cette hypothèse est plausible – du moins, si vous êtes un cheval. Trois chercheurs suisses ont analysé3 millions de paris, en isolant les chevaux dont les noms évoquent la vitesse(par ex. Sonic Thunder). Il en ressort que les parieurs surestiment la probabilité de gain de ces chevaux. C’est si vrai que si vous misiez systématiquement contre eux, vous vous garantiriez un gain de 2,9 % (hélas absorbé par les frais de transaction). On ne peut évidemment rien en conclure sur les chances de Mme Lemaire aux municipales ou sur le risque de trouver un M. Piquemal au centre de vaccination. Mais ce rappel amusant illustre une loi générale : même des facteurs qui ne devraient avoir aucune importance peuvent influencer nos jugements à notre insu. 

Rubriques

Insolite