L'alliance d'un Poilu retrouvée

100 ans après la fin de la guerre 14-18, l'alliance d'un combattant de la Première guerre mondiale vient d'être retrouvée, enfouie sous terre. Les généalogistes sont désormais à la recherche des descendants du soldat. 

C'est une histoire émouvante, si elle ne rappelait pas douloureusement toute l'horreur de la guerre et des combattants, maris, pères, frères, fils, qui ne sont jamais rentrés chez eux, auprès des leurs. Certains souvenirs sont malgré tout destinés à refaire surface, comme cette alliance de Poilu, retrouvée par un habitant de la Meurthe-et-Moselle, Jean-François Boyez, adepte de la détection de métaux. 

C'est en s'adonnant à son loisir préféré que l'homme a retrouvé une alliance, enfouie à environ 15 centimètres sous terre, dans une forêt du département située entre Blainville-sur-l'Eau et Rosière-aux-Salines. Une bague qui selon toute probabilité, appartiendrait à un Poilu. L'alliance, particulièrement bien conservée, se trouvait enfouie au milieu de billes de shrapnel, de morceaux de balles et d'éclats d'obus. 

Deux noms sont gravés à l'intérieur de la bague, "M. Boulanger et G. Minin", mariés le 26 avril 1910 selon les inscriptions, toujours lisibles. Les premières hypothèses laissent à penser qu'il pourrait s'agir de l'alliance d'un soldat qui aurait pris part à la grande bataille du Grand-Couronnée, qui s'est déroulée du 4 au 13 septembre 1914. 

Les généalogistes se sont déjà lancés à la recherche des ascendants du couple, sur les réseaux sociaux. Une tâche laborieuse qui n'a pour l'instant pas porté ses fruits. On ignore d'ailleurs si le Poilu en question a survécu à la guerre et même à cette bataille. 

Rubriques

Insolite