Japon : Les salariées d'une crèche doivent attendre leur tour pour tomber enceintes !

Une salariée d'une crèche au Japon s'est récemment fait réprimander pour être tombée enceinte alors que ce n'était pas son tour, enfreignant ainsi les règles établies. 

Au Japon, une femme a été obligée de présenter ses excuses à ses supérieurs. Le motif ? Elle n'aurait par respecter le règlement intérieur de la crèche où elle travaille, qui établit l'ordre dans lequel chaque salariée a le droit de tomber enceinte

Elle a "égoïstement enfreint les règles"

Au Japon, une femme a été réprimandée par sa direction, car elle n'avait pas respecté le règlement : cette employée dans une crèche privée serait tombée enceinte alors que ce n'était pas son tour. En effet, dans cette société, un ordre est établi pour indiquer qui et quand peut-on se marier et tomber enceinte, et visiblement la jeune femme n'a pas choisi le bon jour ! Selon son employeur, la salariée aurait même « égoïstement enfreint les règles ». 

Elles peuvent tomber enceintes en fonction de leur ancienneté

Le mari de cette employée de crèche, indigné devant le comportement de la société, a pris contact par l'un des principaux médias du pays Mainchi Shimbum, devant la tristesse de sa femme qui pourtant attend un heureux événement. Il aurait même eu un rendez-vous avec l'employeur : « Apparemment il y avait une règle tacite selon laquelle il ne faut pas prendre son tour devant un cadre supérieur… » 

Visiblement, ce cas n'est pas à part dans le pays : au Japon, de multiples sociétés établissent un ordre à respecter par leurs employées afin de déterminer qui et quand chaque femme peut tomber enceinte, mais également se marier. Cela dépendrait apparemment de leur ancienneté. Si cette pratique paraît courante, elle a tout de même vivement été critiquée, ce type de comportement étant considéré comme "une violation des droits de l'Homme."

Rubriques

Insolite